tetiere
Retour à la liste des actualités
25 Jan 2017 - 
Infos pratiques

Veolia et la Ville de Lunel traquent les fuites d'eau

Dans le cadre d'une délégation de service public (DSP), la Ville de Lunel a confié à Veolia la gestion du réseau d'eau et de l'assainissement. L'entreprise se charge donc de rechercher les fuites sur le réseau.

 

Veolia s'est équipé de technologies performantes pour la détection de fuites d'eau sur le réseau lunellois. Au total, 84 capteurs, dits "prélocalisateurs", sont dédiés à la commune dans le cadre de la dernière délégation de service public.

 

Débit, son, gaz... Des techniques complémentaires

 

Les prélocolasiteurs entrent en jeu lorsque les techniciens ont un soupçon de fuite en raison d'un débit trop important. Ils permettent en effet d'enregistrer un son le long d'une canalisation, entre deux points et de détecter où se situe la fuite.

 

Pour plus de précisions, les techniciens de Veolia peuvent y injecter de l'hélium. Liquide au contact de l'eau, celui-ci se gazifie lorsqu'il remonte à la surface. Avec un "renifleur" particulièrement performant, les spécialistes détectent alors l'endroit de la fuite avec précision en mesurant une concentration de gaz, même infime. Bien sûr, ce gaz ne représente aucun danger pour les usagers : l'hélium est un additif alimentaire autorisé. 

 

Une efficacité renforcée

 

Les techniques et moyens humains employés à Lunel permettent d'être particulièrement efficace et d'améliorer le rendement du réseau. Elles permettent également d'être beaucoup moins invasif : les recherches s'effectuent en milieu urbain ou rural sans avoir besoin de dégrader les voiries ou aménagements.

 

Le contrat de DSP conclu par la Ville de Lunel avec Veolia prévoit de contrôler une soixantaine de kilomètres de canalisations par an, sur les 103 km du réseau d'eau potable. Un rythme qui permet à la municipalité d'actualiser les informations de façon très régulière et de prévoir un programme de rénovation des réseaux tout en priorisant les différentes interventions.

 

Ainsi, de par la recherche de fuite menée par Véolia et le programme de renouvellement des canalisations mené par la Ville de Lunel, l'objectif est d'atteindre un rendement d'au moins 83 % d'ici 2026, date de fin du contrat avec Veolia, soit dix points de plus qu'à l'heure actuelle.

Galerie photo