La Légende du Pescalune


La légende des pêcheurs de lune

C’est lors de l’inauguration en 2006, de la statue dédiée au Pescalune réalisée par l'artiste BenK, que Claude Arnaud (Maire de Lunel) fit un discours pour rappeler la légende…

 

« Il était une fois, vers le VI° siècle, un hameau de pêcheurs d'anguilles perdu au milieu d'un marais sauvage et inhospitalier. Regroupés en confrérie, ces pêcheurs inventèrent une méthode originale de pêche à l'anguille qui proliférait alentours. Pour éviter à cet animal vorace d'avaler l'hameçon, ils eurent l'idée d'appâter le fond d'un panier qu'ils descendaient, attaché à une corde, sur les fonds vaseux des marais.On sait que l'anguille aime chasser dans l'obscurité des nuits sans lune. Nos rusés pêcheurs surent tirer parti de cette particularité pour ne pêcher l'anguille que lors des nuits les plus sombres, et réaliser ainsi des prises quasi miraculeuses. Parmi les quelques voyageurs qui osaient s'aventurer en ces lieux, certains furent témoins apeurés de ces pratiques nocturnes qu'ils ne manquèrent pas de colporter. Comme l'époque était, dit-on, fréquemment obscurcie par des nuages et que l'astre nocturne se faisait de plus en plus discret, on en déduisit que les gens des marais l'avaient tout simplement kidnappée dans leur nasse. Ainsi naquit la légende des pêcheurs de lune, ce qui en occitan donna : les Pescalunes…»

 

 

Le Pescalune : une légende pleine de poésie...

Une légende placée sous le signe de la poésie…

 

"Voici les gens de Lunel
Qui en font toujours quelqu'une
Un jour comme des étourneaux
Ils allèrent pêcher la lune
La lune était couchée
Ils croyaient qu'elle s'était noyée
Et ils allèrent la pêcher
Avec un panier troué."

 

 

"Eici li gènt de Lunèu
Que toujour n'en fan quaucuno
Un jour coume d'estournèu
Anèron pesca la luno
La luno èro couchado
Cresien que s'èro negado
E l'anèron touti pesca
Emb'un panié trauca."