tetiere
Retour à la liste des actualités
23 oct 2019 - 
Cadre de vie

Oiseaux : la Ville renforce ses actions

Corneilles, choucas, étourneaux et pigeons sont à l'origine de nombreuses nuisances pour les riverains et commerçants du centre-ville. Épaulée par une entreprise agréée, la Ville de Lunel renforce donc ses actions. 

 

Cette année, la Ville de Lunel renforce les moyens mis en oeuvre en doublant le budget alloué à la lutte contre ces nuisance. Selon les choix qui seront faits, 50 000 à 60 000 euros seront consacrés.

 

Des campagnes de piégeage sont ainsi menées sur la commune. Trois nouvelles nasses viendront s'ajouter aux trois nasses présentes dans le coeur de ville. Ces dernières ont permis la capture de 1 000 pigeons l'année dernière. Les nouveaux dispositifs concerneront aussi la population de corneilles qui a élu domicile dans les platanes du coeur de ville. 

 

La Ville de Lunel va également renforcer les dispositifs répulsifs (picots, câbles, etc.) afin d'empêcher les oiseaux de se poser sur les bâtiments publics. Cela permettra de lutter aussi contre la dégradation du bâti, notamment ancien. Les équipes techniques identifient également au sein des bâtiments publics les endroits propices à la nidification afin d'en extraire les nids qui y seraient déjà et de les fermer. C'est notamment le cas au clocher de l'église Notre-Dame-du-Lac où de nouveaux abat-sons, doublés de grillage fin, ont été posés. En parallèle, une sensibilisation va être menée auprès des particuliers afin que des mesures similaires puissent être prises sur le secteur privé. 

 

Parallèlement, les campagnes d'effarouchement par rapace vont perdurer et seront réalisées en fonction des besoins. Particulièrement efficaces pour éloigner les étourneaux, elles peuvent également être effectués sur les choucas des tours lorsqu'un arrêté préfectoral le permet. 

 

Côté propreté, une équipe va venir seconder celle présente sur le centre-ville. Elle sera dédiée au nettoyage des fientes sur le sol et le mobilier urbain et passera quotidiennement de 5h30 à 12h sur les secteurs concernés. 

 

Rappel 

L’article 120 du Règlement sanitaire départemental est clair : "Il est interdit de jeter ou de déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons". Cette interdiction s’étend même aux voies et espaces privés lorsqu’il y a un risque de gêner le voisinage ou d’attirer les rongeurs. L’objectif est d’éviter les risques sanitaires, limiter la sédentarisation de ces animaux et maintenir une biodiversité dans les villes et leurs alentours. Afin d'améliorer l'efficacité des moyens mis en place par la Ville de Lunel, il est donc demandé aux Lunellois de ne pas nourrir les animaux quels qu'ils soient. 

L'Europe