tetiere
Retour à la liste des actualités
07 avr 2020 - 
Santé

Coronavirus : le nettoyage des rues spécifique déconseillé

Après l'étude d'éléments scientifiques, le Haut Conseil de Santé Publique recommande de poursuivre des actions de nettoyage classiques et non spécifiques. 

 

En prenant en compte des facteurs comme les différents modes de transmission du Coronavirus (sécrétions sous forme de gouttelettes en voie aérienne ou via des supports), ainsi que la durée de vie du virus selon différents supports, le Haut Conseil de Santé Publique alerte les communes concernant les programmes de nettoyage spécifiques. 

 

Dans son rapport, il indique notamment que le "réservoir principal du virus est l’Homme et non l’environnement" et que "les virus ne peuvent se reproduire et se multiplier dans l’environnement sans entrer au contact de cellules vivantes hôtes".

 

Autre point important : il est précisé que la contamination au Covid-19 via des surfaces de mobilier urbain est "possible" mais "dépend étroitement des conditions climatiques [...], de présence de liquide biologique", ajoutant que "la charge virale est décroissante au court du temps". En conséquent, "le risque de contamination d’une personne par la voirie paraît négligeable voire nul compte-tenu des modes de transmission".

 

Le Haut Conseil de Santé Publique recommande donc aux communes de poursuivre leurs actions de nettoyage habituelles, hormis l'utilisation de dispositifs permettant de souffler les feuilles sur la voie publique.

 

Il est ajouté que les gestes barrières constituent à ce jour "la principale mesure" pour lutter contre la contamination. Tout en précisant que le port de gants "n’est pas une protection si les gants sont également portés au visage ou sur les cheveux une fois contaminés". 

 

Pour consulter l'intégralité du rapport du Haut Conseil de Santé Publique, cliquez ici

L'Europe