tetiere
Retour à la liste des actualités
23 avr 2020 - 
Solidarité

Jardins familiaux : "Essentiels pour certaines familles"

Mitsi François, présidente de l'association Les Jardins de la Lune, est ravie de pouvoir poursuivre ses plantations et ses récoltes avec les autres membres de l'association.

 

"Pour les familles qui n'ont pas beaucoup de moyens, les jardins familiaux sont presque vitaux. Avec des légumes et des oeufs, on peut vivre", explique Mitsi François, présidente des Jardins de la Lune. A Lunel, 55 parcelles d'environ 200 m² sont prêtées à des familles et des retraités* afin d'y cultiver fruits et légumes. 

 

Dans ce contexte, la Ville de Lunel a rapidement autorisé les membres de l'association à se rendre sur leurs parcelles afin de les entretenir, effectuer les récoltes et réaliser des plants. Un soulagement pour la présidente qui remercie la municipalité. D'autant que les gestes barrières et règles de distanciation sociale y sont respectés : "Nous ne sommes plus qu'une quinzaine à nous rendre sur place, sur de larges parcelles, dans la limite d'une heure par jour. Donc, finalement, nous ne nous croisons pas beaucoup !".

 

Et pour les personnes âgées, qui ne se déplacent pas, c'est encore la solidarité et l'entraide qui fonctionnent le mieux : "nous entretenons leurs jardins, nous faisons quelques plantations pour eux et nous poursuivrons même après le déconfinement. Ils reviendront plus tard, petit à petit".   

 

* A l'heure actuelle, aucun jardin n'est disponible. 

L'Europe