tetiere
Retour à la liste des actualités
03 sep 2020 - 
Loisirs

Julien Doré : "Lunel, c'est ma ville"

Interviewé par Le Parisien, Julien Doré a choisi de convier les journalistes à Lunel, dans son ancienne école. L'occasion pour le chanteur de se remémorer ses années passées dans la cité pescalune.

 

À la veille de la sortie de son nouvel opus intitulé Aimée en hommage à sa grand-mère, Julien Doré a convié les journalistes du Parisien à Lunel où il a vécu de nombreuses années et où résident ses parents. Il est ainsi retourné à l'école du Parc, peu avant la rentrée scolaire : "Cela fait près de trente ans que je ne suis pas revenu dans mon école, précise-t-il dans les colonnes du quotidien. [...] Elle n'a quasiment pas changé."

 

Et de poursuivre sur son attachement à la cité pescalune dans les colonnes du quotidien : "Lunel, c'est ma ville, lâche-t-il. J'ai beaucoup parlé d'Alès, où je suis né, de Nîmes où j'ai étudié les Beaux-Arts, et de mes Cévennes, mais pas de Lunel, alors que c'est la ville où j'ai passé le plus de temps dans ma vie. [...] J'y ai vécu de 2 ans à 20 ans, je suis heureux d'en parler. Et de revenir dans mon école... Il y a un vrai lien avec mon album. J'y ai de super souvenirs. Plus joyeux qu'au collège et au lycée où je ne me sentais pas bien dans ma peau". 

 

Dans la suite de son interview, Julien Doré aborde son retour aux sources, son installation dans les Cévennes et l'inspiration qu'il y a trouvée comme "un besoin de rééquilibrer [sa] vie d'homme et d'artiste"

 

Une interview à retrouver en intégralité dans le Parisien (article réservé aux abonnés - édition du 1er septembre 2020). 

 

Crédit Photo : Facebook Julien Doré 

L'Europe