tetiere
Retour à la liste des actualités
18 mar 2013 - 
Santé

Le mammobile passe à Lunel

« Le dépistage précoce est la clé de la guérison du cancer du sein. Avec un recul de 10 ans, nous sommes heureux de constater que ce dépistage fonctionne particulièrement bien à Lunel. » Jean-Paul Roustan, conseiller municipal délégué à la santé, médecin anesthésiste-réanimateur des Hôpitaux.

 

Depuis le 15 novembre 2001, la Ville de Lunel et l'A.M.H.D.C.S ont signé une convention de partenariat au terme de laquelle la Municipalité s'associe aux campagnes de dépistage du Cancer du Sein et plus spécialement celui des femmes âgées de 40 à 49 ans.

 

La Ville de Lunel participe à ce programme de dépistage à hauteur de 32 000 € par an et participe activement, par cette action, à la lutte contre le cancer du sein.

 

Plusieurs fois dans l'année, le Mammobile, unité mobile en faveur du dépistage du cancer du sein, fait une halte de quelques jours à Lunel. Installé le long des Allées Baroncelli, ce bus équipé en matériel médical attend les femmes pour un examen de dépistage du cancer du sein.

 

Du 18 au 20 mars, avec un accueil non-stop de 9h à 18h, les Lunelloises ont la possibilité d'effectuer un mammotest, c'est à dire une radiographie des 2 seins. Totalement indolore, le test ne dure qu'une vingtaine de minutes, alors n'hésitez pas à venir au Mammobile quand vous le désirez.

 

Pour les femmes âgées de 40 à 49 ans :
Les lundi 18, mardi 19 & mercredi 20 mars 2013
de 9h à 18h, sans interruption sur les allées Baroncelli

 

Pour les femmes âgées de 50 à 75 ans :
Les lundi 18 & mercredi 20 mars 2013
de 9h à 18h, sans interruption sur les allées Baroncelli

 

ou www.depistage34.fr

 

 

 

En 2009-2010, 567 Lunelloise âgées de 40 à 49 ans ont été dépistées (soit 55,9 % des personnes concernées) ainsi que 377 Lunelloises de 50 à 75 ans (soit 56,53 %). A partir de 40 ans, il est recommandé aux femmes de réaliser un dépistage tous les 2 ans.
En comparaison, en 2007-2008, 561 Lunelloises pour la tranche d'âge de 40 à 49 ans avaient passé le test du dépistage et 339 femmes pour la tranche d'âge de 50 à 75 ans.
A ce jour, les cas découverts grâce au Mammobile sont à 50 % de tout petits cancers. Leur prise en charge plus précoce permet de réduire la mortalité due au cancer du sein.

L'Europe

 

Novembre Décembre 2019

N° 24