tetiere
Retour à la liste des actualités
13 mar 2019 - 
Environnement

Un nichoir à chauve-souris installé à l'Arboretum

La chauve-souris : un allier de la biodiversité à sauvegarder !


Les chauves-souris gagnent à être connues et reconnues. Leur rôle dans nos écosystèmes est essentiel et elles participent activement à la régulation des insectes en tous genres… Ne reste plus qu’à les favoriser !

 

Au-delà des vieilles peurs qui n’ont plus de sen set qui font mauvaise presse aux chauves-souris, c’est désormais un enjeu que de sauvegarder cette grande famille de petits mammifères. Comme pour beaucoup d’autres espèces, elles ont besoin d'aide pour être préservées.


Les chauve-souris, de formidables alliées


Les chauves-souris françaises se nourrissent d’insectes. Privilégiant le coucher du soleil et la nuit pour chasser, elles vont utiliser leur fameux sonar pour repérer leurs proies dans l’obscurité et s’en délecter. Certaines espèces de chauves-souris vont consommer jusqu’à l’équivalent de leur poids chaque nuit et peuvent chasser plus de 1.000 moustiques par nuit chacune : de véritables « insecticides naturels » ! Elles ne se contentent pas d’éliminer les moustiques : ce sont aussi des auxiliaires de culture de plus en plus reconnus surtout en viticulture.

 

Malheureusement, les chauves-souris perdent de plus en plus leur habitat naturel, notamment les grottes et les arbres champêtres à cavités. N’ayant plus de lieux où se reposer, se reproduire ou encore passer l’hiver, il leur est difficile de continuer à coloniser le ciel nocturne. D’où l’importance de leur créer des nichoirs.

 

C'est pour aider les chauves-souris  et préserver la biodiversité qu'une installation de ce genre a été accrochée dans un arbre de l'Arboretum. Le public peut en profiter au Printemps de l'Arboretum, qui marque chaque année l'ouverture de la saison pour ce musée vert à ciel ouvert, pour admirer ce nichoir à chauve-souris ou après dans la saison.

 

L'Europe