Actualités

image_pdfimage_print

Fresque : le choix est fait !

Quelques jours après la clôture des inscriptions, les élus lunellois ont fait leur choix parmi les 20 artistes qui ont candidaté pour réaliser la fresque rue de Verdun.

L’idée de ce premier appel à candidature dédié à l’art de rue était d’habiller le mur de l’un des bâtiments communaux. Situé juste en face du Pôle d’échange multimodal, ce pignon devait être habillé de façon à donner une image positive et soignée de la commune mais aussi de refléter le territoire en un coup d’œil. “Le cahier des charges était de valoriser Lunel, son image, son patrimoine, indique Catherine Morel, conseillère municipale déléguée au développement durable et à la transition écologique et membre de la commission de décision. Les dessins reçus étaient variés, d’inspirations et d’écoles très diverses. Parfois esthétiquement très beaux ; certains avec peut-être trop d’informations pour être appréhendés d’un coup d’œil ; d’autres très flamboyants, mais trop marqués “tauromachie” pour fédérer…” 

Un choix quasi-unanime

Après lecture des 20 présentations et visionnages des différentes propositions, les élus se sont accordés, quasi-unanimement, sur la proposition de SanckoBlack. Le travail collaboratif de la street-artist Sancko et du directeur artistique Outofthe.Black a remporté les suffrages. “Le binôme a su traiter le sujet avec originalité, précise Corinne Poleri, adjointe à la Culture. La lecture est simple par le choix restreint des couleurs créant un fort contraste, un graphisme épuré et un traitement de la composition emprunté à l’art cinétique. Cette fresque s’intègrera parfaitement dans le paysage urbain et intégrera également le parcours de créations artistiques que le service culturel compte proposer avec d’autres créations… ”

D’autres projets street-art à venir

En effet, la Ville de Lunel ne compte pas s’arrêter à ce premier appel à projets. Alors que Catherine Morel émet “l’idée de continuer ces inspirations sur d’autres murs dédiés”, Corinne Poleri prévoit d’ores et déjà la mise en œuvre d’autres actions qui font écho à ce tableau : une œuvre d’art réalisée au pochoir devrait ainsi être réalisée sur le fronton de la salle Brassens par un artiste de renom…

Street Art : Lunel n'en est pas à son coup d'essai

Depuis plusieurs années, la Ville de Lunel entretient une relation intime avec l’art de rue. Des œuvres d’art sont ainsi visibles au travers de la ville : le passage Couton, la halle Arnassan ou les brise-vues du chantier de la Villa blanche n’en sont que des exemples.