image_pdfimage_print

La Cavalcade se dessine

En octobre 2021, la Ville de Lunel lançait un appel à projet pour créer une fresque murale sur un mur face au Pôle d’Echange Mulimodal.

Ils étaient 20 candidats en lice pour habiller le mur nu de la rue de Verdun et créer une véritable œuvre d’art. Au final, la Ville de Lunel a choisi l’univers de Sanckøblack, un duo d’artistes pour mettre de l’art et une touche de couleur face au PEM.

Ainsi depuis le début de la semaine, les artistes sont à pied d’œuvre pour concrétiser ce projet artistique. Ils ont pris possession de ce mur qui a été, auparavant, traité de façon à permettre aux artistes de travailler sur un mur propre et sain. Ce qui va également permettre de conserver l’œuvre bien plus longtemps. Le duo Sanckøblack travaille tous les jours sur la fresque qui sera finie à la fin de cette semaine !

Deux artistes pour une même signature

Car sous ce pseudonyme se cache un duo d’artistes. Il et elle pour une même signature… D’un côté il y a Sancko et de l’autre, il y a Outofthe.black. Et de leur rencontre est né Sanckøblack, un nouvel univers singulier, mêlant leurs différentes aspirations.

Née à Orange en 1974, Sandra alias Sancko est une autodidacte. Peintre, street-artiste, collagiste et performer, elle est connu et reconnu pour son engagement, qu’il soit politique, sociale ou associatif. C’est une force, quelque chose qui se trouve dans son ADN et que l’on retrouve dans son art. Comme un prolongement de ses combats, son art aborde des thèmes actuels, politiques ou sociaux et apportent une réflexion sur l’identité et la différence. Un univers noir & blanc intense, ponctué de rouge où se mêlent et démêlent passion, sensualité, douceur, douleur, blessures et combats. Pédro est parti du Portugal en passant par le Maroc avant d’arriver dans l’Hérault. Graphiste, directeur artistique et artiste, sous le pseudo de Out of the black, il travaille à la fois sur des projets de commande que sur des projets artistiques personnels ou citoyens. Son univers minimaliste et géométrique s’articule autour de thèmes comme l’ordre et le chaos, l’hybridation ou la distorsion du réel. Depuis maintenant plus de deux ans, Sancko et Out of the black ont réuni leurs talents et leurs univers pour s’exprimer sous la signature Sanckøblack.

C’est finalement « La Cavalcade » proposée par Sanckøblack qui a fait unanimité parmi les élus lunellois. Bien représentative de l’univers des deux artistes tout en faisant écho à l’identité camarguaise de la ville, cette œuvre est une stylisation de chevaux au galop. Un cheval camarguais symbole de force, de volonté d’aller de l’avant, à l’image de Lunel. Un cheval en mouvement qui est un clin d ‘œil au contexte de la rue et sa proximité avec la gare. Le travail des rayures et l’univers visuel font un pont entre une dynamique graphique, résolument moderne et un contexte culturel et historique fort, entre les lignes verticales de la ville et les paysages camarguais. « La lecture est simple par le choix restreint des couleurs créant un fort contraste, un graphisme épuré et un traitement de la composition emprunté à l’art cinétique ! » explique Corinne Poléri, Adjointe en charge de la culture avec un cheval Camarguais, animal emblématique de la Camargue magnifié. ».
« Un visuel qui devrait interpeler les regards distraits des passants. C’est en tout cas l’effet que nous espérons ! » conclut Catherine Morel-Savornin, conseillère en charge du développement durable et de la transition énergétique.

Le chantier en images