image_pdfimage_print

Numérique dans les écoles

Depuis plusieurs années, les dispositifs interactifs ont fait leur apparition dans les salles de classes. TBI, tablettes, VPI… l’informatique est devenu un véritable outil pédagogique

Cet été, la Ville de Lunel a choisi de doter des classes d’écrans numériques interactifs. Une solution numérique de pointe pour la rentrée scolaire des petits Lunellois.

Cet été, la Ville de Lunel a fait installer des Écrans numériques interactifs dans les classes de grande section de maternelle, soit 17 ENI et 6 autres sont venus remplacer des TBI obsolètes dans certaines classes élémentaires. Les travaux ont été réalisés durant la première quinzaine du mois d’août pour un budget de 75 000 € TTC.

Si les Tableaux blancs interactifs (TBI) ont permis d’améliorer l’enseignement dans de nombreuses classes, le développement des Écrans numériques interactifs (ENI) apporte un confort supplémentaire.

Cette solution numérique de pointe transforme les salles de classes en environnements d’apprentissages créatifs, connectés et innovants. L’ENI est le dispositif interactif le plus complet : il ne dépend pas d’un ordinateur ou d’un vidéoprojecteur. Ses avantages sont multiples : qualité de l’image, durée de vie, aucune ombre portée, interactivité maximale, utilisation intuitive même à plusieurs, plus de flexibilité pour les enseignants… C’est tout simplement une tablette géante !

Numérique dans les écoles de Lunel 6

À Lunel, les enseignants ont eu le choix : l’ENI a été installé sur un support avec des roulettes pour le déplacer ou il a été accroché au mur. De même, selon la taille des classes,ils ont pu également choisir entre un écran de 65 ou de 75 pouces. Autre avantage non négligeable pour la Ville en comparaison : le coût de maintenance est nul car la durée de vie de l’écran est nettement supérieure aux autres dispositifs. Pour les années à venir, la Ville de Lunel projette de remplacer, au fur et à mesure, ses TBI par des ENI.

La ville de Lunel fait partie des 9 communes de l’Hérault (Agde, Sète, Pézenas, Béziers, Montpellier, Ganges, Bédarieux, St-Pons de Thomières) a avoir été retenue dans ce nouveau dispositif lancé en 2020 par le ministère de l’Éducation nationale de la jeunesse et des sports. Objectif : réduire la fracture numérique et accélérer la transformation numérique de l’École. Cet investissement national d’un montant global de 200 millions € permet de tester une politique globale d’accélération de la formation au et par le numérique, apte à répondre à la nécessité de la continuité pédagogique. Les TNE doivent aussi permettre de lutter contre les inégalités scolaires. Pour cela, quatre leviers sont mobilisés simultanément : 

  • Des équipements dans les établissements scolaires ;
  • Des solutions numériques éducatives innovantes pour les élèves et les enseignants ;
  • De la formation pour les enseignants en fonction de leurs besoins évalués localement ;
  • Un accompagnement à l’e-parentalité pour les parents les plus éloignés du numérique.

L’équipe municipale a choisi de se saisir de ce financement qui peut aller jusqu’à 70 % de subventions pour étoffer l’équipement numérique dans ses écoles et ainsi, offrir des outils numériques de qualité aux équipes enseignantes et à tous les écoliers lunellois.

L’arrivée de dispositif numérique dans les écoles lunelloises n’est pas récent. Depuis 2017, sous l’impulsion de Ghyslaine Arnoux adjointe en charge de l’éducation à cette période, la Ville de Lunel s’est engagée dans une démarche de déploiement du numérique dans ses écoles. Dans un premier temps, 81 tableaux blancs interactifs (TBI) ont été installés dans les classes des 7 écoles élémentaires de Lunel. La Ville a poursuivi ses efforts et doté ces mêmes écoles de « classe mobile », un dispositif qui permet d’utiliser un ensemble de 12 tablettes et qui peut être déplacé de classe en classe. Au total, 11 classes mobiles ont été déployées, soit pas moins de 132 tablettes ! Et pour la rentrée scolaire 2018-2019, quand l’État a mis en place le dédoublement des classes de CP, la Ville de Lunel a suivi en faisant installer des TBI dans les nouvelles salles créées.

Aujourd’hui, les équipes pédagogiques qui travaillent à Lunel disposent d’outils numériques qui représentent un socle de base très confortable. Pour cette rentrée, la Ville de Lunel poursuit ses efforts et investit 380 000 € pour ses écoles. Ce budget est mobilisé en 4 phases.

  • Phase 1 : déploiement de la fibre optique pour les 13 écoles de la ville afin de bénéficier d’un socle à très haut débit pour toutes les classes. Ce projet débutera à la rentrée scolaire avec un budget d’investissement d’environ 100 000 € TTC.
  • Phase 2 : Ajout d’ENI dans les classes de grande section de maternelle (17 ENI) et remplacement de 6 TBI obsolètes par des ENI en élémentaire. Les travaux ont été réalisés durant la première quinzaine du mois d’août pour un budget de 75 000 € TTC.
  • Phase 3 : Mise en place de bornes Wifi dans toutes les écoles élémentaires afin d’assurer une convergence entre la mobilité et le numérique. Le matériel est déjà commandé pour une enveloppe de 64 000 € et sera mis en place début 2023.
  • Phase 4 : Accélérer la mobilité avec le déploiement de nouvelles tablettes de dernières générations et/ou de pc portables afin d’accélérer le processus des « classes mobiles ». Ce projet verra le jour en 2023 après une concertation entre l’équipe informatique de la ville et les directeurs et directrices des écoles.